Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Imbolc, Brigitte, et le Printemps

Dans la tradition Irlandaise, le 1er février, le jour de la Sainte Brigitte, est aussi le premier jour du printemps. Encore une ancienne déesse qui a été récupérée par la christianisation. Le culte de sainte Brigitte est probablement dérivé de celui de la déesse celte Brigit, qui était célébrée lors
de la fête druidique de Imbolc, une fête de purification au sortir de l'hiver. La sainte en question a vraiment existé: Sainte Brigitte de Kildare, fille d'un roi païen écossais et d'une esclave chrétienne baptisée par Saint Patrick, reçut le nom d'une divinité féminine celte. Refusant de se marier, elle se fit une cellule au pied d'un grand chêne et fut bientôt rejointe par d'autres femmes: ainsi fut fondé un couvent autour duquel se développa la ville de Kildare.

Le 1er février représentait le premier jour du calendrier agricole, et sainte Brigitte est devenue la patronne du bétail et du travail du lait (traite, beurre, fromage etc) Il y avait tout un folklore associé à la célébration la veille, qui n'est pas sans rappeler ce qu'on faisait à Hallowe'en. Une soirée de réjouissances, où les fermiers plus riches partageaient du beurre frais ou de la viande avec leurs voisins plus pauvres, où les jeunes allaient de maison en maison en paradant une effigie féminine et récoltaient quelques pièces, où l'on accrochait un bout de ruban ou de tissu, ou un accessoire vestimentaire (ceinture, bretelles, bonnet...) dehors pour qu'il puisse être béni par la sainte durant la nuit...
En effet, Brighid (gaélique pour Brigitte) était supposée traverser le pays pendant la nuit, et pour assurer la protection de la maison, de ses habitants, de son cheptel et une bonne récolte, le fermier laissait une offrande -un peu de pain, de lait, un bout de viande - et aussi un peu de grain: Brighid se déplaçait en compagnie d'une vache blanche (comme Santa Claus arrive avec Rudolph...) qui avait bien le droit de se restaurer!


Dans les villages où Brigitte est la Sainte patronne, ce jour était considéré comme un dimanche, et aucun travail n'était accompli, en particulier il était interdit d'utiliser une roue. Donc pas de vélo, aucune mécanique, pas de rouet, pas de couture...
Beaucoup de ces traditions ont je pense disparu avec l'urbanisation, mais il est possible que certaines aient subsisté dans les campagnes, je dois avouer que je ne sais pas. La seule cependant qui perdure, c'est la croix de Sainte Brigitte.

Différentes croix de Sainte Brigitte
Différentes croix de Sainte Brigitte
Différentes croix de Sainte Brigitte
Différentes croix de Sainte Brigitte

Différentes croix de Sainte Brigitte

Faite de paille, ou plus traditionnellement, de joncs, la croix était fabriquée par les femmes et les enfants de la famille. Il existait des variations plus ou moins élaborées selon les régions, à trois branches, à quatre branches, en cercle... ce qui rappelle un peu les symboles liés au culte du soleil, d'ailleurs.(et qui expliquerait l'interdiction d'utiliser une roue=cercle=soleil)

Aujourd'hui on peut en trouver 'standardisées' à quatre branches dans tous les magasins de souvenirs, et on peut en acheter au sortir de l'église le weekend le plus proche de la fête - mais elle n'offre aucune protection si elle n'est pas bénie d'abord! (en général simplement aspergée d'eau bénite). Alors, de quoi protège-t-elle, au fait?


Gach 're lá go maith
Ó'm lá-sa amach
agus leath mo la
e fénigh


[Du beau temps tous les deux jours,
à partir de ma fête
et la moitié de mon jour]


Elle promet le beau temps, protège du mauvais temps, en particulier de la foudre, et protège la maison de l'incendie. Par conséquent on doit placer une croix de Sainte Brigitte non seulement dans la maison principale, mais aussi dans les étables et autres dépendances. On gardait aussi la croix de l'année précédente, on la plaçait dans le chaume de la maison ou dans l'étable - j'imagine qu'étant entièrement biodégradables les croix disparaissent lentement au cours des années. Les fermiers pouvaient aussi donner à manger la croix de l'année passée à leurs animaux, mélangée à leur foin habituel


Alors les bricoleuses, à vos joncs! Voici un tutoriel sympa (en français!) que j'ai trouvé sur Youtube.

Tag(s) : #irlande, #culture, #croix, #sainte Brigitte, #festival, #folklore, #traditions, #celtes, #printemps

Partager cet article

Repost 0