Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Cet article participe au rendez-vous mensuel « Mots éparpillés » de Margarida Llabres et Florence Gindre, projet inspiré par « Mots sauvages » de Cécile Benoist.

Mots Éparpillés - Juin 2015

 

Nom de nom de nom de nom de nom....! 

Denis manque s'étouffer. Il frise l'apoplexie, l'arrêt cardiaque, il ne sait pas s'il va exploser de rage, devenir fou de panique ou sombrer dans le désespoir. Ou les trois à la fois, tant qu'à faire. Des semaines, des mois de préparation et... 

EMIIIIIILE! Ils nous ont démoli la rue!!!! 

Le quartier est arrivé, réveillé par ses cris. 

Emile, son comparse, son copain d'enfance, arrive à son tour. Au contraire de Denis, Emile a pâlit et manque tomber sous le choc. La maison de l'angle, dont le mur portait le nom de la rue, le panneau indicateur, et les pancartes touristiques, a disparu.


"Ils nous avaient dit... qu'ils ne commenceraient pas les travaux avant septembre...?" 

"Ils n'ont pas commencé les travaux, Denis, ils ont seulement démoli...."

"Fais pas le malin! Oui ils ont démoli, je vois bien qu'ils ont démoli!  ET NOS AFFICHES? Démolies aussi, nos affiches! Les touristes qui arrivent aujourd'hui et qu'est-ce qu'ils vont voir? RIEN! ABOLUMENT RIEN! Ils ne sauront même pas qu'on existe! "

"On pourrait changer de rue?" 

"Impossible. Le temps de poser la demande, avec les vacances, le dossier ne sera pas traité avant au moins un mois, et encore... "

"De toutes façons", dit Guylène, la femme de Denis qui est arrivée avec les petits-enfants, "toutes les attractions sont en place, depuis le début de la semaine. On n'a pas le temps de refaire des pancartes - sans pancarte personne ne viendra par ici".


"Papi?" Les petits enfants -les trois d'Emile et  les deux de Denis - se sont assemblés devant leurs grand-parents. 

"Nous on pourrait faire des affiches", dit Hector, l'aîné. 
"Et moi je peux les faire en anglais", ajoute Iris, sa soeur, "et Jeanne peut les faire en allemand".
"Et puis nous, on peut les photocopier et les distribuer aux touristes", s'exclament Kerwann et Louanne, les jumeaux. 


Et pour démontrer leur bonne foi, les enfants collent sur le mur leur oeuvre: PLACE DES MOULINS - jolie place/nice square/Niedlicher Vorplatz.  


Denis écrase une larme. "Merci les petits, d'accord, on va faire comme ça". Et se retournant vers le petit groupe de voisins: "Alors vous autres, qu'est-ce que vous regardez là? Allez hop! Au travail! Les touristes ne vont pas attendre! "

Tag(s) : #Mots éparpillés, #Florence Gindre, #Margarida Llabrés, #Projet interblogueurs, #Ecriture

Partager cet article

Repost 0