Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Cette semaine, pour le Projet 52 de Chez Ma', le sujet était ANIMAL. J'avais déjà posté le mouton en semaine #4, et je cherchais un autre animal associé à l'Irlande (je sais, ce n'est pas obligé. mais pourquoi ne pas profiter du projet pour en parler, quand c'est possible?)

Alors j'ai pensé au saumon.

Pas dans l'assiette, bien évidemment, mais le saumon sauvage qui remonte la rivière...

Pas facile à photographier en ville, celui-là.

Et en rangeant le bureau, dans un coin de tiroir...

Une vieille pièce de monnaie, avec un poisson.

Un saumon.

Lorsque la République d'Irlande fut fondée, en 1922, la monnaie était bien évidemment la livre sterling. En 1926, un comité, avec à sa tête le poète William Butler Yeats, fut mis en place pour créer une nouvelle monnaie, de valeur égale à la livre, mais avec ses propres symboles. La harpe avait été retenue pour l'avers (face). Restait à choisir les revers (pile). On fit appel à divers artistes, et c'est l'anglais Percy Metcalfe qui gagna le concours.

Projet 52 - 2015 # 13 : Animal

Le thème de l'agriculture fut retenu, et chaque pièce devait donc représenter un animal important pour les activités du pays: chasse, agriculture, pêche.

Une bécasse, une truie et ses petits, une poule et ses poussins, un lièvre, un lévrier irlandais (Irish Wolfhound), un taureau, un saumon, et un cheval furent les animaux retenus.

Au moment de la décimalisation, seuls la bécasse (50 pence), le saumon (10 pence) et plus tard le cheval (20 pence) purent être utilisés - les autres pièces n'ayant pas d'équivalents en valeur.

J'aimais bien ces pièces. Elles étaient différentes, et avant de connaître leur histoire, j'associais les animaux aux légendes gaéliques.

Pour le saumon, c'est le saumon du savoir : ayant avalé par accident neuf noisettes qui étaient tombées dans le puits de la connaissance, le poisson contenait toute la connaissance de l'univers. Par conséquent, celui ou celle qui goûterait de sa chair aurait cette connaissance. Un poète, Finn Eces, avait au bout de sept ans, réussi à pêcher le saumon. Il demanda à son serviteur, le jeune Fionn Mac Cumhaill, de le faire cuire, avec des instructions très strictes, de ne pas y goûter. Un peu de jus bouillant jaillit sur le doigt de Fionn, qui instinctivement porta le doigt à sa bouche pour arrêter la douleur. Il reçu ainsi le savoir infini, et devint le chef des Fianna, guerriers et chasseurs qui servirent le roi d'Irlande au IIIème siècle. On disait qu'il lui suffisait de sucer son pouce pour obtenir les réponses à ses préoccupations.

Je l'envie!

Allons donc découvrir les animaux des autres participants chez Ma'

Et rendez-vous la semaine prochaine pour Thé ou Café?

Tag(s) : #Projet 52-2015, #défi photo, #irlande, #histoire, #animaux, #culture

Partager cet article

Repost 0