Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Cet article participe au rendez-vous mensuel « Mots éparpillés » de Margarida Llabres et Florence Gindre, projet inspiré par «Mots sauvages » de Cécile Benoist.
Mots Éparpillés - Février 2015

Tag, tagueur, tagueuse, TA GUEULE!


De plus en plus moche, de plus en plus sale c'te rue, c't'allée, ces escaliers.

MARRE.

Une brique qu'elle a dit. T'as une brique à la place du coeur. Une brique? C'est pas une pierre plutôt? Lapsus. Révélateur. De quoi? une brique, ça fait quoi en nouveaux francs? en euros?


Une brique. Non je n'vais pas pleurer, je n'vais pas crier, j' vais m' mordre la lèvre jusqu'au sang, ne pas lui donner satisfaction... Elle m'a jetée dehors, la vieille. J'l'entends encore, la vieille. Egoïste, qu'elle disait. Egoïste, ingrate! Parce que j' dois aller au boulot, parce que je n'ai pas le temps de faire causette, parce que j' suis trop crevée en rentrant du boulot.

Parce qu'y a jamais assez d'argent. Certainement pas une brique. Qu'est-ce qu'elle en ferait, d'une brique? C'est pas parce qu'elle a choisi d'se cloîtrer dans ses quat' murs que j'dois faire pareil.


Et l'mur qui m'balance son message maint'nant. "Votre coeur est une brique qui ne bat que pour vous." Pas mal. Il a dû en baver celui qui a écrit ça. Celui ou celle, d'ailleurs. Coeur, brique, brique, coeur. coeur briqué? brique brisée?

J't'envoie mon coeur, tu m'lances une brique, à mon spécial SOS, une pensée-bouteille à la mer, tu envoies une brique-bouée. Bien reçu, 5/5, ton message me parle.


Merci Tagueur.

Retrouvez les autres participants, sur les blogs de Florence Gindre et de Margarita Llabres

Tag(s) : #Projet interblogueurs, #Ecriture, #Margarida Llabrés, #Florence Gindre, #Mots éparpillés, #Photo

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :