Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Chorale de l'Espoir

(capture d'écran, source RTE1

Il y a une dizaine de semaines, David Brophy, chef d'orchestre dublinois, a décidé de mettre en oeuvre quelque chose qui n'avait pas été tenté auparavant: faire chanter des sans abri. Selon lui, si l'on chante quand on est content, on peut faire la démarche inverse: devenir heureux en chantant.

Quand on parle Irlande, et chanson, ou musique, on a tout de suite en tête l'image du violon, du pub, des bons viveurs...
Oui la plupart des irlandais ont une chanson, leur 'party piece', qu'ils ressortent en bonne compagnie. Alors quelque part, ce n'est pas vraiment étonnant qu'un irlandais ait eu cette idée...


N'importe qui peut se retrouver sans abri du jour au lendemain. Un coup dur, des dettes, une maladie, voilà des circonstances qu'on retrouve chez la plupart d'entre eux. S'il est vrai que certains sont tombés par la drogue, pour d'autres la drogue les a trouvés, et les a gardés...

David Brophy est allé à la rencontre des sans-abri, leur a expliqué son idée, et devant le succès de la réponse à Dublin, il est venu à Waterford pour tenter le coup. Même réponse: il a pris contact avec des foyers d'accueil, des bénévoles de Simon Community, Focus Ireland et St Vincent de Paul, et des personnes autrefois sans abri qui sont retombées sur leurs pieds après un coup de pouce tombé à pic. Une soixantaine en tout

Chacun a une histoire, qu'ils aient bourlingué dix ans ou dérivé dix mois sur l'océan de la vie, dans la rue, ils ont tous le désir de s'en sortir, d'être à nouveau humain dans le regard de l'autre. Il y a Tommy, devenu maître d'hôtel en France, qui a tout perdu après une dépression nerveuse. John a tenté sa chance à Londres, mais la maladie l'a mis sur le pavé. Jerry, qui voulait rentrer dans l'armée, a été rejeté pour raison de santé, et sans argent ni formation, n'a trouvé aucune voie...
La chorale leur a donné une raison de vivre, des amis qu'ils retrouvent, un espoir et une humanité qu'ils croyaient perdus, une confiance en eux, des ambitions qu'ils ne se connaissaient pas.
Huit semaines, 20 répétitions, 1200 tasses de thé plus tard, et voici que le High Hopes Choir a enregistré un CD (single) avec le RTE Concert Orchestra, et se produit en public... La chanson choisie est 'High Hopes' du groupe Kodaline

L'argent ainsi récolté servira à ouvrir d'autres foyers d'accueil, et à tendre la main à ceux qui se battent pour s'en sortir.

Ici ceux de Waterford ont chanté pour Winterval.

Tag(s) : #irlande, #Waterford, #Dublin, #sans abri, #charité, #Noël

Partager cet article

Repost 0