Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un Palais pour un Évêque

Je m'aperçois que je ne vous ai pas encore fait découvrir le Bishop's Palace, le Palais Episcopal. Le dernier musée de la trilogie de musées d'histoire, et un bâtiment historique -du Triangle Viking.



Le bâtiment est typique de ce qui se faisait à cette époque, à la fin du 18ème siècle, le néo-palladianisme irlandais. Un peu partout en Irlande (et en Angleterre), vous verrez ces grandes maisons cubiques. En fait, les architectes d'alors trouvaient leur inspiration chez l'architecte italien Palladio, dont les grandes lignes se résument en trois mots: symétrie, simplicité, pureté. En Irlande, l'architecte 'à la mode' vers 1730 était Richard Castles (de son vrai nom Cassels, d'une famille franco-germanique).
A Waterford, vers 1740, un nouvel évêque anglican arrive: Charles Este. Quelle n'est pas sa stupeur de découvrir que son logement de fonction est bien en dessous du confort auquel il était habitué.. Il fait donc appel à l'architecte du moment: Richard Castles. Hélas, si Richard Castles démolit ce qui existe, il retourne à Dublin -ou ailleurs- finir d'autres projets en cours. Exaspéré, l'évêque se tourne vers un architecte local et prometteur: John Roberts. Malheureusement pour Charles Este, si John Roberts s'est bien exécuté de sa tâche, l'évêque n'a pas vu le résultat final: il est mort en 1745. Pourquoi une si grande maison pour un évêque? Eh bien nous parlons du clergé anglican, qui a le droit de se marier et qui a donc une famille, il fallait bien loger ce petit monde!

Un Palais pour un Évêque
Un Palais pour un Évêque

Ce que l'on voit aujourd'hui comme l'entrée principale, était en fait à l'arrière : l'avenue et tout le quartier adjacent étaient une rivière, les murs d'enceinte de la ville formaient la limite du jardin potager et du verger du palais épiscopal. Dans une aile se trouvaient les cuisines et dans l'autre les quartiers des domestiques et les écuries. Palais épiscopal jusqu'en 1902, la maison devint alors la pension connue sous le nom de 'Bishop Foy School' - [de Nathaniel Foy, un autre évêque anglican qui s'était penché sur le problème de l'éducation des enfants de familles anglicanes pauvres au début du 18ème siècle - une histoire pour un autre jour.] jusqu'en 1967, après quoi les bureaux de la municipalité s'y installèrent.

Un Palais pour un Évêque

Avec le 'grand projet' du triangle viking, le palais a retrouvé sa splendeur. Les jardins ont été non pas restaurés, mais aménagés pour les passants et les touristes, avec des arbustes et des plantes qui offrent un peu de verdure toute l'année (en ce moment les lavandes sont magnifiques), des bancs, un café. Une fois par mois pendant l'été les artistes locaux peuvent exposer leurs oeuvres devant le palais.

A l'intérieur, les architectes et décorateurs ont fait l'effort de retrouver les couleurs originales des peintures murales, d'obtenir du mobilier et des objets sinon fabriqués à Waterford, du moins en Irlande. Le musée se visite donc de deux façons: en tant que maison restaurée, et en tant que musée - car à chaque pièce, son thème.

Un Palais pour un Évêque
Tag(s) : #Waterford, #irlande, #tourisme irlande, #triangle viking, #histoire, #architecture

Partager cet article

Repost 0